Historique

Le fonctionnement des allocations familiales est connu de longue date au Bureau des Métiers, et pour cause. Historiquement, le système a en effet été créé par les employeurs et financé exclusivement par eux. Il s’agissait d’un complément de salaire destiné à tenir compte des charges particulières incombant à un chef de famille. La constitution des caisses d’allocations familiales s’est donc imposée comme une préoccupation importante de l’action associative.

La caisse d’allocations familiales CAFAB

La création de la Caisse d’allocations familiales CAFAB remonte à l’année 2004. La CAFAB est née de la fusion des caisses d’allocations familiales des professionnels du bois du Valais romand (CAFBO) et de la peinture (CAFPA) qui avaient vu le jour en 1949 déjà, lorsque le canton du Valais, en précurseur, a adopté une loi sur les allocations familiales.

En novembre 2008, la caisse d’allocations familiales des menuisiers du Haut-Valais a rejoint la CAFAB qui pouvait ainsi porter encore mieux son titre de Caisse d’Allocations Familiales de l’Artisanat du Bâtiment.

En 2009, avec l’introduction de nouvelles dispositions légales, d’autres professions proches du secteur du bâtiment ont rejoint les rangs de la CAFAB. Aujourd’hui, elle peut offrir ses services à l’ensemble des professions du second-œuvre.

La CAFAB est constituée sous forme d’association. Il s’agit d’une caisse organisée paritairement, c’est-à-dire dont la direction est composée de représentants des employeurs et des travailleurs. L’assemblée des délégués représente l’organe suprême de la caisse. Elle se réunit au moins une fois par année.